Plan belge de cogénération à la biomasse

Aujourd’hui, la Belgique consomme chaque année près de 60 millions de tonnes d’équivalent pétrole (tep) d’énergie primaire pour produire son énergie secondaire, c’est-à-dire de l’électricité et de la chaleur. Pour ce faire, elle est obligée d’importer des produits fossiles – pétrole, gaz, charbon – (76% de son énergie primaire exprimée en tep) ainsi que de l’uranium (21%). Au total, le prix de revient (énergie primaire, investissements et frais d’exploitation) de l’énergie électrique et de chauffage résidentiel et tertiaire s’élève à 11,6 milliards d’euros (G€) par an.

Le plan belge de cogénération que j’ai élaboré propose de généraliser les centrales thermiques à biomasse (combustible renouvelable composé de déchets végétaux ou de bois-énergie) en vue de produire simultanément de l’électricité et de la chaleur distribuée via des réseaux d’eau chaude de quelques kilomètres.

cogen-770402
(cliquez sur le schéma pour l’agrandir)

Un investissement de 50 G€ (dont 35 G€ pour les centrales et 15 G€ pour les réseaux) permettrait de fournir toute l’électricité et 80% des besoins de chaleur aux consommateurs raccordés. Le reste serait chauffé par chaudière individuelle à pellets (sciure de bois compactée en granulés). Cette stratégie permettrait de baisser de 25% le prix de revient de l’énergie en Belgique (2,9 G€) et permettrait une économie de 2,3 G€ chaque année sur la balance commerciale.

La mise en œuvre d’environ 1.000 centrales capables de fournir 14 GW de puissance électrique est rentable au coût de l’énergie primaire et secondaire actuelles. De plus, les certificats verts rendent ces investissements très rémunérateurs, avec un rendement interne supérieur à 20%.

La consommation annuelle des 80 millions de tonnes (Mt) de biomasse nécessaire (soit 0,1% seulement de la quantité totale de biomasse produite naturellement chaque année dans le monde) proviendrait en grande partie de pays partenaires qui se spécialiseraient dans la production de bois-énergie.

La production de CO2 tomberait de 120 Mt à moins de 70 Mt, pulvérisant ainsi l’objectif belge de Kyoto qui vise 20 Mt de réduction.

Laurent Minguet

Téléchargez le plan «Cogénération à la biomasse, une solution renouvelable et moins chère pour l’énergie belge» (PDF).

10 Commentaires Laissez le votre

  1. le 1 octobre 2006 à 17:27

    AvatarAnonymous #

    Génial ! Comment mettre en pratique ?

  2. le 16 octobre 2006 à 21:49

    Je suis tout a fait d’accord avec le développement mais comment faire comprendre aux politiques et aux indsutriels de prendre cette voie ? Pour ma part je participe à une rénovation d’une chaudière vapeur qui est à l’arrêt depuis 30 ans. Cette chaudière alimentée par du gaz de haut-fourneau permettra d’alimenter le site même de l’industrie et de revendre de l’électricité sur le réseau et ce en lieu et place de consommer actuellement plus de 90MW par heure acheter sur le réseau et de libérer dans l’air le gaz inexploiter de haut-fourneau. Un gros investissement mais une politique durable.

  3. le 28 octobre 2006 à 05:05

    AvatarAnonymous #

    Salut tous le monde…
    Je doit vous signaler un site pour fabriquer de l Electricite Gratuitement…oui c est tout breveter,suffit de verifier ici:

    http://totokoma.ifrance.com/

    si vous etes reellement objectif vous voyer bien que l eolienne sa marche avec du vent c est pas beau/fais du bruit,l entretien et c est fixe …
    Le solaire c est cher,pas transportable et i faut du soleil…
    Ces Generateurs fonctionnes avec des aimants Neodium,il dure plus de mille ans et son rechargeable et pas cher.
    Les Generateurs de Muller existe depuis plus de 50 ans ,mais gros probleme de divulgation d informations…
    Les rendememts afficher,pour un Generateur de moyenne conception sont de 400/500%.
    Mais sur des generateurs plus evoluer les rendements peuvent monter a plus de 1000%…alors pitie,penser a verifier par vous par vous meme avant de critiquer…juste sous Google: Overunity Electromagnetique .
    Sur mon site Totokoma telecharger un condenser de ces dernieres annees de recherche,un must.
    Compact,puissant,pas cher et transportable…ou grand,cher,pas transportable avec pleins d inconvenients..a vous de choisir,mais je sais d avance mon echec face a votre logique atrofier.
    Milles excuses pour le derangement

    et passe a ton voisin…

    Mon prochain modele a 10 aimants sur le plateau,et 18 bobines…9 de chaques cote.
    Je voudrais savoir si tous le monde a bien trouver mon zip sur mon site???:

    http://totokoma.ifrance.com/

    Si l on admet qu il i a 1kg de force d attraction sur un aimant et sa ferrite,un modele 10 aimants 20 bobines aura une force de 20kg….

    Or,un modele 10 aimants 18 bobines aura un force attraction de…..2KG !!!

    2kg car il y a 2 ferrites de chaques cotes du plateau pour 1 aimant,c pas clair c pas grave…

    En fet c generateurs c est 2 plaques en bois carre avec un rond au milieu…trop dur a faire…
    Sur une plaque il ya 9 bobines,sur le plateau 10 aimants…

    Mais on peut en faire plein de modele genre 7 aimants 6 bobines de chaques cotes..12 au total…vous comprenez??

    Sur le gif en dessous c est clair…
    http://www.sur-la-toile.com/modules/Splatt_Forums/attachment/d9cda3a866cf57e9934796c6a4c1c0b4.0.roll2.gif.atch

    ahh j oublier…
    Pour les ferrites:70% du poids,poudre nanocrystalline Fe3O4 pure si possible et 30 du poids,resine.a frabriquer dans des tubes en plastic,il faut quelles soit identiques pour ne pas desequilibrer le system….pour les gros bricolo.
    http://www.nanoamor.com/inc/pdetail?v=1&pid=779

    Sinon pour des petits modeles vous pouvez les acheter ici ils son deja calibrer:
    http://www.metglas.com/
    On peut adjoindre un systeme de decommutation electronic sur les bobines de maniere a ce que la charge(ampoules) participe a l acceleration(arriver sur aimant).
    La coupure de la bobine se produit Apres le passage de l aimant et brievement,ainsi la charge contribue activement.
    C est effet est simple a comprendre,l aimant arrive sur une ferrite nue…avec admettons une force de 1,Si sur une ferrite il y a une bobine en charge (ampoules),c est force d attraction s accroit proportionnellement a la vitesse de rotation.
    Si vous analyser la machine en marche,l ampoules(charge) accentue l attraction de l arriver de l aimant,puis on decommute la bobine juste apres le passage de l aimant de maniere a ce que la ferrite reste nue durant un court laps de temp,ce qui diminue l attraction.
    Plus vous charger le generateur avec des ampoules et moins il consomme le moteur sur plateau)
    Vue qu on peut egalement donner une forme aux ferrites de maniere a ce qu elle contribues a accentuer l effet d acceleration,un forme genre goute d eau elipse deformer,oeuf allonger d un cote…un rail en ferrite,triangle allonger ou autres.garder des courbes plutot que des angles..(triangles).

    En cherchant bien on peut batailler sur le fil utiliser pour les bobines…materiaux.
    On peut cryogenizer l ensemble,ou/et sous vide(friction air).

    Utiliser un axe special magnetique,sans roulements aucuns.

    Tous systemes electronic a des pertes utilizer un profesionnel pour realisation.eviter une decommutation avec capteurs magnetiques,plutot optique/laser ou autres.

    Utilizer plusieurs plateaux…avec gaver de bobines.

    On peut utilizer des aimant au Tritium plutot que bore/neodium

    il y a plusieurs tailles pour les grains de poudre nano,plus c fin mieuc c est,et la pureter pareil.

  4. le 28 octobre 2006 à 13:13

    AvatarDavid #

    @ Anonymous du 28 octobre:

    Cher anonyme, alias « overunity » ou Frédéric Mouset, plutôt que d’inonder les forums et les blogs de vos messages illisibles car truffés de fautes d’orthographe, organisez donc une démonstration de votre machine en invitant, par exemple, les gens du Cercle Zététique. Malheureusement pour vous, leur Prix-Défi de 200.000 euros n’est plus en vigueur depuis 2002, car 15 années de tests infructueux ont finalement poussé les initiateurs de la récompense à se rendre à l’évidence qu’ils perdaient leur temps.

    Cela dit, « le Laboratoire de Zététique reste ouvert à toute proposition d’expérience sur un phénomène « paranormal » mais uniquement dans le cadre d’une proposition sérieuse, c’est-à-dire revendiquant une action ‘physiquement mesurable’. » Votre machine électromagnétique répond parfaitement à ce critère d’« une action ‘physiquement mesurable' ». Je vous invite donc très sincèrement à contacter le Laboratoire de Zététique (Nice) dans les meilleurs délais. Pour soulager les forums et les blogs de vos spams incessants, d’abord. Mais surtout pour le plus grand bien de l’humanité, bien sûr, puisque vous faites la promotion d’une machine dont les promesses, si elles sont un jour prouvées, révolutionneraient complètement notre rapport à l’énergie.

    @ tous:

    Inutile évidemment d’aller télécharger les 88 Mb proposés sur la page totokoma.ifrance.com: il s’agit d’une compilation de photos trouvées sur Internet montrant différents avatars de ces « machines à aimants permanents », sans la moindre explication ni expérimentation scientifique chiffrée évaluant le rendement de ce prétendu « jackpot énergétique ». Comme quoi, si les bricoleurs peuvent se passionner pour des concepts scientifiques avant-gardistes qui ont fait leurs preuves (effets mesurables et répétables), comme le lifter de Jean-Louis Naudin, ils peuvent également perdre leur temps à bricoler des fadaises qui n’ont jamais démontré la moindre efficacité mais qui font fantasmer l’humanité depuis le 8e siècle au moins. La démarche d’ouverture à l’expérimentation de la firme irlandaise Steorn, qui prétend avoir découvert par hasard un phénomène physique de surunité (lire l’article du Guardian), est déjà beaucoup plus intéressante…

  5. le 7 novembre 2006 à 01:19

    AvatarAnonymous #

    J ai fabriquer entierement un nouveau mon site:

    http://totokoma.ifrance.com/

  6. le 7 novembre 2006 à 07:27

    AvatarAnonymous #

    nous sans doute pas parler même langue et pas aussi même science…

  7. le 7 novembre 2006 à 10:14

    AvatarAnonymous #

    un jour l homme voleras..
    Un jour les hommes irons sur la lune….
    Un jour on seras moins con…
    Sa en faisait rigoler plus d un,la desinformation sur le NET est paradoxale.
    On ne peut juger que par acquit de savoir…Vous etes tres mal informer…
    bien sur que je connait STEORN,c est loin d etre les seul…
    Et le COP de 20 de Jean Louis Naudin?
    A bon entendeur.

  8. le 6 décembre 2006 à 09:03

    AvatarLaurent Scholaers #

    Bravo pour ce genre d’initiatives!
    Je ne suis pas spécialiste en la matière, juste un citoyen qui s’intéresse au monde et à son avenir. Et en tant que tel, j’ai juste deux petits commentaires:
    1. même si le plan proposé est réaliste et peut être développé, il serait intéressant de proposer un plan complet reprenant toutes les possibilités de création d’énergie propre, les besoins globaux et spécifiques / locaux, ainsi qu’une tentative de planification de la redistribution en fonction de tous ces besoins.
    2. je pense que nous devons nous élever au niveau européen et tenter cette planification tous ensembles dans l’intérêt de l’Union.

    En fait, l’un des éléments qui me fait le plus plaisir dans votre proposition, c’est qu’en arrière plan, on voit bien que le besoin impérieux que nous avons de nous dégager des énergies fossiles et d’origine nucléaire, peut être une formidable opportunité économique. Si l’Union européenne planifie correctement un projet global, réalisé par des entreprises privées, nous pourrons prendre une extraordinaire longueur d’avance par rapport à d’autres puissances qui sont nos concurrents dans de nombreux domaines industriels.

    Tout ceci relève peut-être de l’utopie, je n’en sais rien. Mais parfois l’utopie mène au réel. Et en tout cas, moi, j’y travaillerais bien volontiers…

  9. le 17 février 2007 à 07:53

    AvatarAnonymous #

    ne serait il pas envisageable d’ utiliser la combustion des déchets ménager, je vis non loin de la firme intradel ou les incinérateurs rejète une quantité non négligeable de fumée, est ce que cette combustion pourrait etre utilisable?
    g.l.

  10. le 26 février 2007 à 20:40

    INCINÉRATION
    L’usine d’Intradel est équipée de quatre fours. Ils fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 en fonction des arrivages d’ordures. Ils sont alimentés en permanence sous la surveillance d’un pontier qui commande les grappins puisant le fluff dans la cuve de stockage. La température de combustion avoisine les 1.100 °C. La chaleur des fours est récupérée dans des chaudières pour produire de l’électricité. Non seulement l’usine couvre ses propres besoins en électricité, mais elle revend quelque 65 millions de kWh par an aux sociétés publiques distributrices d’électricité de la région.

    Cher anonyme,

    Avant d’écrire il faudrait d’abord se renseigner.
    Il y a tout un site qu’il lui est consacrer
    De plus, je ne suis pas d’accord avec l’incinération des ordures,il y a mieux à faire, mais c’est un autre débat!

Laisser une Réponse