Jeremy Rifkin à l’épreuve du fact checking

Selon Wikipédia, « La vérification par les faits (ou “rérecherche”, en anglais fact checking) désigne une démarche visant à valider l’exactitude des chiffres rapportés, d’affirmations, d’informations, ou de faits allégués dans un texte ou discours. Cette pratique s’applique le plus souvent aux déclarations des hommes politiques, et de plus en plus des experts (en économie, santé publique, environnement, sociologie, etc.) et de manière générale aux partenaires sociaux. Il s’agit souvent d’affirmations produites par des personnalités à la radio, la télévision, dans des discours publics, ou d’affirmations publiées dans des rapports, périodiques, dont la véracité ou l’exactitude pourrait être mise en doute. Ce travail est facilité par l’accès aux bases de données officielles, l’internet sourcé et certains réseaux collaboratifs. »

« D’où parle » Jeremy Rifkin ?

Se recopiant les uns les autres les médias professionnels et les réseaux sociaux construisent la légitimité et auto-entretiennent la réputation d’expertise de Jeremy Rifkin. 
Les décideurs politiques régionaux, nationaux et européens le consultent comme un spécialiste capable d’inspirer les réglementations supranationales et d’initier des plans de développement locaux.
Pourtant, après une brève investigation portant sur des éléments accessibles publiquement, on peut encore légitimement se demander ce qui justifie tant de confiance dans ses théories.

(Si la fenêtre ci-dessous ne s’affiche pas correctement, suivez ce lien)

11 Commentaires Laissez le votre

  1. le 7 juin 2013 à 07:55

    AvatarAnonymous #

    Merci pour cette « bio ». Excellent travail de recherche.
    Dommage que cela ne passe pas sur le JT de TF1; là où comme chacun sait, passe la « vraie » information.
    Le problème avec la théorie « Rifkinienne » est que le Nord-Pas de Calais, s’engage -au travers de son Président de Région- sur la voie tracée par ce Gourou. Des Millions (voire Milliards) d’€ font scintiller les yeux des ‘investisseurs’ ou plutôt des ‘croyants’ qui vont bénéficier des retombées économiques de ce nouveau « Paradigme ». Jusqu’au prochain Krach, qui sera énergétique. Où il faudra bien, comme à chaque fois, socialiser les pertes après avoir privatisé les bénéfices.
    Bien cordialement.

  2. le 12 septembre 2013 à 16:08

    Très bon travail, mais j’ai juste un petit problème avec la première partie, où je pense qu’il faut faire plus attention à ce qu’elle ne soit pas interprétable comme le refus de laisser parler quelqu’un qui ne soit pas « validé » par la formation universitaire classique.

    Donc le problème n’est pas que Rifkin n’a pas une longue formation universitaire, de multiples parchemins à exhiber, c’est qu’il prétend faussement avoir cette qualification, et qu’il s’appuie dessus pour justifier de sa compétence et ainsi qu’il faudrait croire ses déclarations sans les vérifier en détail.

    Quand on regarde dans TRI, quasiment tout repose sur les promesses qu’il attribue à l’économie hydrogène. Et elles sont complètement illusoires si on en fait une évaluation détaillées, ce dont il se moque.

  3. le 24 octobre 2013 à 12:23

    PBPB #

    @jmdesp :
    Vous avez raison dans votre mise en garde. Mon but n’était pas d’affirmer qu’une formation universitaire était une condition pour pouvoir prendre la parole. Mais plutôt de mettre en garde ceux qui lui attribuent des connaissances qu’il n’a pas, au prétexte qu’il serait un académique. Certains parmi eux disent d’ailleurs de très grosses bêtises : une peau d’âne ou plusieurs empilées ne sont pas une garantie absolue.
    Cela dit Rifkin est habile : il ne prétend rien, il laisse les gens supposer, affirmer, faire des raccourcis et se garde de les détromper. En Allemagne, on lui sert du « Doktor », en France et en Belgique du « professeur d’économie » ou de « l’économiste ». Sans qu’il proteste, évidemment.

  4. le 8 novembre 2013 à 08:06

    PBPB #

    Troisième révolution industrielle : piège à bobos déconnectés
    http://24heuresactu.com/2013/11/08/troisieme-revolution-industrielle-piege-a-bobos-deconnectes/

  5. le 8 novembre 2013 à 08:26

    PBPB #

    Jeremy Rifkin, Angela Merkel et le doute sur la transition énergétique européenne

    http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/energies-environnement/energies-classiques/221183804/jeremy-rifkin-angela-merkel-et

  6. le 12 novembre 2013 à 09:16

    PBPB #

    « Il ne faut pas se tromper de révolution » dit Michel Volle à propos de Rifkin :

    http://michelvolle.blogspot.fr/2013/11/il-ne-faut-pas-se-tromper-de-revolution.html#more

  7. le 15 novembre 2013 à 08:53

    PBPB #

    Transition énergétique : Jeremy Rifkin, un gourou chez les chtis

    http://www.contrepoints.org/2013/11/14/146159-transition-energetique-jeremy-rifkin-un-gourou-chez-les-chtis

  8. le 27 novembre 2013 à 11:19

    PBPB #

    Jeremy Rifkin, un intellectuel faussaire ?

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/jeremy-rifkin-un-intellectuel-144257

  9. le 30 décembre 2013 à 04:13

    PBPB #

    La 3ème révolution industrielle de Jeremy Rifkin, graal ou chimère ?

    http://www.consoglobe.com/3eme-revolution-jeremy-rifkin-une-chimere-cg

  10. le 31 mars 2014 à 19:52

    PBPB #

    Non, Jeremy Rifkin n’est pas le sauveur de la planète

    http://www.reporterre.net/spip.php?article4350p

  11. le 5 avril 2014 à 09:10

    PBPB #

    Le TRIporteur de Jeremy, camelot itinérant en futurs de rechange

    http://www.liberation.fr/economie/2013/11/20/jeremy-rifkin-tri-porteur_955222

Laisser une Réponse